Médias

Article de presse : Le Courrier de l’Atlas

Lis-nous notre histoire

 

Ses livres pour les tout-petits mélangent cultures française et arabe. L’éditrice fondatrice d’Athanor éditions rêve de reconnaissance, de métissage et de transmission.

 

 

Jeha en Tunisie, Djoha’s en Algérie, Nassredin Khodja en Turquie. Ce personnage populaire du monde arabe, héros malicieux d’une tradition orale millénaire, Nadéra Belaïd a choisi de le remettre au goût du jour en langue française en lançant Athanor éditions. Jeha et le voleur de pommes est le premier ouvrage : « J’ai rêvé de livres aux couleurs de nos cités : des lieux de vie intenses, bouillonnants, créatifs. Ici, la langue française, on la taquine, on la métisse. Et surtout on la partage. C’est un peu de cette magie que j’ai tenté de mettre dans ces livres »....

Article de presse : Le Parisien

Ces livres ouvrent la culture arabe aux tout-petits.

 

 

« Il était une fois… l’alphabet arabe ». C’est un abécédaire tout en couleurs pastel, où chaque lettre est présentée à travers une comptine. Le petit livre, publié par Athanor Editions, est depuis peu disponible dans les Fnac de Seine-Saint-Denis. La maison d’édition, dont la fondatrice, Nadéra Belaïd, se veut laïque, interculturelle et intergénérationnelle...

DÉBATS

Athanor a été présent pour participer au débat « École ou pas école ? » fondé sur le film "Être et devenir" de Clara Bellar

 

École ou pas école ? Voilà un documentaire qui va bouleverser vos présupposés.  

Émission radiophonique: "y'a des soirs comme ça" sur radio France Maghreb

Recopier les parties du débats les plus pertinentes